Changer la taille des caractères :   agrandir agrandir diminuer
Accueil Contact Imprimer Favoris Marchés publics
 

Réhabilitation du site et classement en ERB

 

Réhabilitation de la mare en 1999
 
 

L’ouvrage de vannage avec passe à poissons au « Rué de la Loge » en 2002
 
 
Depuis des siècles, le marais est tiraillé entre différents intérêts : simplement utilisé en pâturage par les populations les plus pauvres qui y trouvait un complément fourrager pour nourrir leurs troupeaux, ou terre potentiellement rentable et cultivable (au prix de travaux d’assèchement considérables), pour les seigneurs et riches propriétaires successifs.

Ces valeurs attribuées au marais de Sougeal ont perduré pendant une bonne partie du XXème siècle. Cependant, une nouvelle dimension s’est rajoutée à ses considérations : la valeur écologique du site.

Toutefois, en 1970 débute un important programme d’assèchement des marais de Sougeal par le « Syndicat d’assèchement de la basse vallée du Couesnon ». Afin d’assainir les parcelles pour les rendre cultivables et afin d’améliorer les conditions de pacages des animaux, divers travaux sont réalisés.
Ces travaux destinés à l’assainissement du marais associés à la mise en place du barrage de la Caserne (en aval de la partie maritime du Couesnon), vont avoir des conséquences sur le caractère inondable du marais de Sougeal ce qui remettra considérablement en cause son rôle écologique.

Dans les années 1980 le marais de Sougeal apparaît comme une source de biodiversité à découvrir et à préserver. En 1986, une première étape a lieu afin de rendre au marais communal sa vocation de zone humide.

Plus tard, pour restaurer la qualité environnementale de ce site, un premier contrat Nature débute en 1997.
Ce contrat a permis de réaliser une mise en valeur écologique du site :
- réalisation de travaux hydrauliques et l’installation d’une frayère à brochets
- valorisation pédagogique avec la création d’un observatoire ornithologique et d’un sentier de randonnée
- suivi scientifique du marais avec des études ornithologiques, botaniques, piscicoles, des invertébrés…

Afin de poursuivre les efforts réalisés sur le marais de Sougeal, le Conseil régional de Bretagne a initié le développement d’un second contrat Nature sur le site du marais de Sougeal en partenariat avec la Communauté de Communes Baie du Mont-Saint-Michel et la Commune de Sougeal.
Ainsi, ce contrat a permis de poursuivre la mise en valeur écologique du site :
- réalisation de travaux hydrauliques,
- poursuite de la valorisation pédagogique avec la réimpression de panneaux de l’observatoire et l’installation d’une passerelle piétonnière
- poursuite du suivi scientifique du marais avec des études ornithologiques, botaniques, piscicoles, des invertébrés…

Enfin, ce second contrat Nature a amorcé la procédure de classement du marais en Espace Remarquable de Bretagne en permettant la rédaction d’un dossier scientifique, volet indispensable dans la constitution du dossier de candidature.

Le Conseil régional a décidé lors de sa session plénière des 21 et 22 décembre 2006 de classer le marais de Sougeal en « Espace Remarquable de Bretagne », reconnaissant et statuant ainsi sur la valeur patrimoniale du site. La mise en œuvre de l’outil « ERB », a comme objectif premier de protéger les sites les plus représentatifs du patrimoine régional et présentant évidemment un intérêt écologique avoué.

La vocation de ces espaces est triple :
  • protection des milieux et des espèces,
  • valorisation du patrimoine naturel,
  • pédagogie de l'environnement